Les classes sociales face à l’écologie

avec Cédric Durand et Clément Sénéchal

rencontre
#idées

Comment expliquer que l’écologie échoue encore à se définir comme une véritable force politique et une cause sociale ?  Analyser les rapports de classes pourrait-il nous aider à comprendre ce qui retarde la bifurcation écologique ? Une politique de planification écologique qui ne pourra se faire sans les classes populaires.

Les calottes glaciaires fondent. Les catastrophes liées aux conditions climatiques se font plus fréquentes et plus intenses. Les écosystèmes sont menacés et les réfugiés climatiques déjà une réalité. Les climatologues sont formels : la Terre se réchauffe à un rythme soutenu, et l’humanité ne pourra en éviter les conséquences tant les objectifs pour limiter ce réchauffement sont déjà dépassés.


Si une large part de la population est convaincue de la nécessité d’une transition écologique, force est de constater que l’écologie échoue pourtant à fédérer. Souvent décriée, elle est source de tous les maux à en croire les populistes.


« Pourquoi l’écologie perd toujours ? » s'interroge Clément Sénéchal dans son livre à paraître, après dix années passées chez Greenpeace. Pourquoi certaines personnes parmi les plus précaires, celles et ceux qui sont touchés de plein fouet par les conséquences du dérèglement climatique, tournent-elles le dos à l’écologie ? Dans le même temps, les capitalistes verdissent leurs discours pour plaire à la bourgeoisie, n’ayant rien à gagner d’un bouleversement du système. Et si les rapports de classes pouvaient nous aider à comprendre ce qui retarde la bifurcation écologique ?


Un virage à 180° dans les modes de production est pourtant nécessaire, virage que le marché, seul, ne prendra pas. Une telle transition requiert une politique de planification écologique ambitieuse, c’est ce que propose l’économiste Cédric Durand dans Comment bifurquer, ouvrage qu’il co-signe avec Razmig Keucheyan. Un changement de paradigme qui ne se fera pas, rappelle-t-il, sans les classes populaires.


Bibliographie

Cédric Durand, Razmig Keucheyan, Comment bifurquer, Les principes de la planification écologogique, La Découverte (2024)

Cédric Durand, Techno-féodalisme. Critique de l'économie numérique, Zones (2020)

Cédric Durand, Le Capital fictif. Comment la finance s'approprie notre avenir, Les prairies ordinaires (2014)

Clément Sénéchal, Pourquoi l'écologie perd toujours. Sortir du désarroi écologique, Éditions du Seuil (2024)

  • distribution

    intervenants

    Cédric Durand, économisme

    Clément Sénéchal, auteur et militant écologiste


    Julie Gacon, journaliste


    Olivier Martinaud, programmation


    rencontre organisée en partenariat avec Politis et la librairie Les Nouveautés

  • dates / horaires

    mar. 08 oct. 2024 à 19h

  • infos pratiques

    tout public

    durée 1h30

    tarif 5, 9 ou 12€ (au choix, sans condition)

    réservation conseillée