©L'IMMÉDIAT
Camille Boitel

circassien, acrobate, danseur, comédien et musicien

La famille Boitel porte un intérêt particulier à l'art de la scène et aux spectacles. Ils ont commencé ensemble et, aujourd'hui, la création en famille est devenue une institution.


Camille et sa sœur Raphaëlle (devenue elle aussi circassienne et metteuse en scène) prennent très tôt des cours de théâtre et de cirque à l'école montalbanaise La boîte à Malice, essayant d’apprendre à peu près tout. 

À 12 ans déjà, Camille Boitel a cette obsession de l'équilibre ! Raphaëlle et lui montent des spectacles de rue à Collioure, créant des numéros de jongle et de monocycle.


Il se forme ensuite, très jeune, à l'Académie Fratellini, où il fait ses premières armes d'équilibriste.


Puis, complice de James Thierrée, Camille Boitel tourne avec lui durant 4 ans, comme interprète dans La Symphonie du hanneton.


Dès 2002, tout juste lauréat de la première édition des Jeunes talents du cirque, Camille Boitel participe aux grandes aventures du renouveau du cirque contemporain, et crée ses propres œuvres, dont L’Immédiat (2009), L’Homme de Hus (2003) et La Jubilation (2009). Hors des circuits traditionnels, il travaille sur la durée et invente, dans chaque proposition, une discipline particulière. Le corps et le mouvement, en chute libre, dans leur opposition à un espace encombré, sont ses vecteurs principaux. Avec envols, élans, affrontements spectaculaires entre l’homme et la matière.


En 2013, il écrit, orchestre et interprète un Cabaret calamiteux, dont il restaure à l'occasion du festival Sans Elastique cinq numéros courts : L’Homme fontaine ; Histoire d’amour propre ; Aiuto ; Femme-coton et Tapage. Ces numéros, nouveaux piliers d’un autre cabaret à construire.


Il fonde sa compagnie, Lamereboitel, plus tard renommée L'Immédiat, du nom d'un de ses spectacles.


Site de L'Immédiat : limmediat.com