PLAYGROUND • de l’ère du « je » à l’aire de jeu

Amala Dianor

#danse

en décembre

©ROMAIN TISSOT

Amala Dianor danse et sa danse vous entraîne dans le mouvement. Son secret ? Danser comme on respire, créer des espaces festifs favorisant le défi et la rencontre et s’inspirer de tous les styles savants et populaires, des danses urbaines autodidactes aux danses traditionnelles - comme le sabar sénégalais, en passant par la danse contemporaine.

Repoussant toujours les frontières, le chorégraphe déplace les lignes de séparation pour créer de nouveaux espaces mêlés, délibérément pluriels, et déployer une nouvelle poétique de l’altérité. Sophistiquée, ondulatoire, fluide, intense, élégante, son écriture est une quête de soi et de tous les autres, un terrain de jeu, un syncrétisme.


« Et si on se laissait tenter collectivement par ces territoires sensibles ? Venez ! Amusons-nous, lâchons prise ! Vous verrez qu’alors, par un renversement joyeux, nous serons mieux à même de nous confronter, de nous découvrir, nous réconcilier, nous redéfinir et, finalement, nous unir dans l’instant et dans nos différences. »


Amala Dianor